Magazine ATE - la mobilité nouvelle

Quelle sera notre mobilité demain?

Nous nous sommes habitués à une mobilité sans limites et à notre entière disposition – mais avec de graves conséquences sur notre santé et sur l’environnement. Comment inventer à présent une mobilité propre et raisonnable?

Durant la campagne de la votation sur le Fonds pour les routes nationales et le trafic d'agglomération, l’ATE n’a cessé de le marteler: les infrastructures que nous construisons aujourd’hui déterminent le trafic routier de demain. C’est pourquoi il est important de regarder les projets de constructions routières d’un oeil critique et de se demander quels sont les investissements judicieux pour la mobilité de demain. Il est tout d’abord judicieux d’utiliser les infrastructures existantes. La révolution numérique crée de nouvelles possibilités: des applications pour téléphones mobiles permettant d’organiser son voyage de la maison jusqu’à sa destination, des sites internet permettant de créer des communautés de voyageurs ou de se partager les véhicules.

Ne pas déplacer les embouteillages

En train, les pendulaires passent quotidiennement à côté d’embouteillages sur l’autoroute. Construire de nouvelles routes ne résoudra pas le problème des migrations journalières. Au contraire, plus l’offre augmentera, plus la demande suivra. Les embouteillages s’élargissent et se déplacent. Chacun de nous est amené à reconsidérer le problème – mais il faut surtout que la volonté politique se manifeste d’innover en matière de mobilité. Une piste à suivre serait, notamment, de définir des zones de test où l’on pourrait mettre en place une authentique gestion du trafic avec des véhicules autonomes et organisés en réseau. La taxation de la mobilité est incontournable, tout comme il est vital d’investir dans la numérisation de la mobilité. Si nous nous y lançons maintenant, nous aurons une chance de devenir les leaders de la mobilité moderne – ne jalouse-t-on pas aujourd’hui la Suisse pour ses transports publics performants?

Retrouvez le dossier complet ici.

Vous souhaitez découvrir quels projets d’infrastructures routières sont en cours et de quelle manière l’ATE s’y oppose? Vous trouvez ici une carte complète. Pour plus d’informations et pour vous engager, adressez-vous à la section de l’ATE de votre canton.